Next

LOST IN SPACE & TIME

Ceci n'est pas une lampe. C'est une lumière. Y voir le futur: il tient déjà dans la main. C'est tout le djinn de son inventeur. Ilia Sergeevich Potemine est russe. Mieux: italo-russe. Agent et accent double. On le croit designer. Il est pilote d'avion. Le ciel est son espace, le soleil un astre révolutionnaire, et la terre une escale temporelle, le temps de dessiner des luminaires fulgurants imaginés en pleine rupture mainstream. Rétro-référence: le temps d'un éclair, on pense à Howard Hugues. Potemine s'est déjà envolé. Ni dieu ni maître. Juste Achille Castiglioni, radical jusqu'à inventer les lumières de demain quand l'avenir et l'espace faisaient décoller la création vers le cosmos. Le génie de la lampe, c'était lui. Ilia Potemine, 30 ans tout juste, en est un nouveau. Sa lampe ISP en est le manifeste absolu et inclassable.

Encore une lampe. Oui, mais celle-ci ne ressemble à rien de connu. Conçue à contre-courant des artefacts formatés qui encombrent l'époque, la lampe de Potemine est un flambeau de haut vol qu'on imagine bâton de relais entre initiés et esprits éclairés. Évoquant à la fois un Nautilus, un HAL, une arche de la lumière, la lampe ISP est déjà une mythologie, un fiat-lux dépouillé à dessein du corpus lampesque orthodoxe.

Plus d'ampoule(s). Encore moins d'interrupteur. Mécanique, machinerie, contacts, LEDS : sa mise-au-point technique aura mobilisé un ingénieur à plein-temps, dix-huit mois durant. Il y aura toujours un moteur sous un capot. Celui de la lampe ISP est un fuselage. L'aviation, toujours. S'intéresser à son contenu, c'est entrer dans une dimension inédite de la lumière. Une lumière-kryptonite qu'on extrait à main nue de sa gangue de laiton, qu'on pilote à 360°, et qu'on réencapsule quand elle ne sert plus. Mise-à-feu, extinction des feux: jamais personne aura poussé la maîtrise de la lumière comme Potemine. En deux mouvements, le rêve de science-fiction devient une réalité palpable et quotidienne. Prise-en-main physique et mystique du geste: tel un silex du XXIème siècle sur rampe de marbre, la lampe ISP se pose en véritable faisceau spatial.

Cent ans après le suprematisme de Malevitch, lui-même ex-dessinateur industriel pour les chemins de fer, Ilia Sergeevitch Potemine invente une nouvelle avant-garde: le constructivISP. Ou le degré suprême de la pureté des objets. La dernière aventure moderne vient juste de commencer...

ISP TABLE










ISP WALL










CONTACT


DCW éditions
71 rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris


COMMERCIAL

bonjour@dcwe.fr
+33 1 40 21 37 60


PRESSE

Virginie JOUVE
relationspresse@virginiejouve.com
+33 6 07 89 52 18